Un hébergement web professionnel

Le choix de l’hébergeur pour son site Internet professionnel est essentiel. Un mauvais hébergeur, synonyme de site fréquemment inaccessible, pourrait être dommageable à votre activité et à votre site, surtout s’il s’agit d’une e-boutique.

Pour vous aider à vous y retrouver dans la jungle des offres d’hébergement, voici les critères à vérifier pour affiner votre choix, en fonction de vos besoins et des offres existantes.

Hébergement mutualisé

Dans le cas de l’hébergement mutualisé (shared hosting), le site web sera hébergé sur un ordinateur et à une adresse qu’il va partager avec de nombreux autres sites. Cette solution convient à tous les petits sites et à presque tous les sites d’envergure moyenne.

Des restrictions s’appliquent évidemment à ce type d’hébergement: parce que les ressources sont partagées, l’hébergeur doit veiller à ce qu’un site ne monopolise pas celles-ci. Examinez attentivement le descriptif du plan d’hébergement avant de vous lancer. En cas de doute, commencez par un plan à très court terme pour vous assurer que vous avez fait le bon choix.

Serveur dédié

Si vous ne souhaitez pas partager les ressources avec d’autres sites web, optez pour un serveur dédié (dedicated hosting). L’hébergeur met alors son infrastructure à votre disposition et vous gérez votre système à votre guise. Aucune contrainte ne s’applique, si ce n’est de respecter la loi.

La gestion d’un serveur dédié requiert une sérieuse compétence système. Si vous n’êtes pas certain de maîtriser l’environnement de votre site, faites appel à un service d’infogérance spécialisé pour votre serveur Linux avec Apache ou Windows avec IIS.

L’infrastructure de l’hébergeur se compose de salles climatisées où se trouvent les différents serveurs, des systèmes de sauvegarde sophistiqués, des connexions à Internet redondantes et à grande vitesse, ainsi que différentes possibilités d’assistance technique.

Serveur dédié virtuel

Le VDS ou serveur dédié virtuel (virtual dedicated server ou virtual private server) est un compromis entre le serveur dédié et le serveur mutualisé. Ce concept de VDS n’a pas exactement la même signification chez tous les hébergeurs. Nous nous limitons ici à décrire le principe de base du VDS; sachez qu’en passant d’un hébergeur à l’autre, vous rencontrerez des interprétations différentes.

Avec un VDS, vous partagez les ressources avec d’autres, mais vous pouvez utiliser ces ressources sans restrictions autres que celles imposées automatiquement par le système. Vos scripts ne s’exécuteront pas aussi rapidement que s’ils étaient seuls à tourner sur le serveur, vos accès aux disques ou aux bases de données devront s’accomoder des accès des quelques autres sites hébergés sur la même plateforme. La différence avec un hébergement mutualisé est notamment que vos scripts ne seront plus interrompus s’ils durent trop longtemps et que vous aurez accès à php.ini pour optimiser l’environnement de vos scripts PHP.

Le prix d’un hébergement dédié virtuel se situe naturellement entre le prix d’un hébergement mutualisé et le prix d’un hébergement dédié, mais de grandes différences peuvent exister d’un hébergeur à l’autre, tant dans le prix que dans la qualité des services.

test1

fsdkfjsdlkfjk jfkdjfl jkl fjdksfjsdkjg fjdkfjskljgklfs

test2

Toggle Content goes here